DEUX SUR LA BALANçOIRE

L'AUTEUR



WILLIAM GIBSON (1914 - 2008)

William Gibson est un dramaturge américain né dans le Bronx à New York en 1914. C'est un adolescent ombrageux qui trouve du réconfort dans les spectacles de Broadway.

Après avoir été diplômé de l'université, il a déménagé au Kansas, et a fait sa vie comme professeur de piano. C'est durant cette époque qu'il rencontra et tomba amoureux d'une femme brillante, Margaret Brenman, psychothérapeute. Ils ont été mariés pendant plus de soixante ans. Elle est décédée en 2004.

William Gibson a commencé à écrire dans le Kansas des pièces qui ont été jouées par une compagnie de théâtre régionale à Topeka. Son succès local l'a finalement conduit à Broadway en 1958 avec "Deux sur la balançoire". La pièce a connu un très gros succès durant 700 représentations à Broadway avec Henry Fonda et Anne Bancroft.

Deux sur la balançoire sera jouée par les plus grands et adaptée au cinéma par Robert Wise avec Robert Mitchum et Shirley Mac Laine. La pièce fut créée en France par Jean Marais et Annie Girardot dans une mise en scène de Visconti en 1958...

Parmi sa douzaine de pièces, la plus célèbre de William Gibson, "Miracle en Alabama " (The Miracle Worker) raconte l'histoire vraie d'Helen Keller, une petite fille de sept ans née en Alabama, sourde et aveugle. Annie Sullivan qui est elle-même partiellement aveugle est chargée d'apprendre à Helen le langage des signes. Mais Helen, sauvage, a du mal à se plier à la nouvelle discipline que lui impose Anne. Il s'ensuit alors une longue lutte entre les deux. Cette pièce fut récompensée par le Tony Award de la meilleure pièce.

Gibson pense que cette histoire puissante, vraie, « illustre le rêve américain ».

Peu de temps après son succès de Broadway, "Miracle en Alabama" a été adapté au cinéma par Arthur Penn, recueillant deux Oscars dont celui de la Meilleure Actrice pour Anne Bancroft. Le dramaturge William Gibson a enthousiasmé le public pendant près d'un demi-siècle avec l'histoire vraie d'Helen Keller. Chaque été, "Miracle en Alabama" est joué à Ivy Green, la ville natale de Helen Keller.

La dernière pièce de William Gibson était "Balcon Golda", un one-woman show mettant en vedette le Premier ministre israélien, Golda Meir, au cours d'une de ses périodes les plus difficiles. Cette pièce est devenue si populaire qu'elle a établi un record comme le plus ancien one-woman show joué dans l'histoire de Broadway le 2 Janvier 2005.

Après 2003, Gibson a continué à écrire des romans, des nouvelles et de la poésie. Nombreuses de ses pièces ont reçu diverses distinctions.